Preparation de Ludovic CHORGNON avec le Wattbike

Qui-est : Ludovic Chorgnon ?

Ludovic CHORGNON est un ultra athlète français. 

Après avoir participé cet été à l'Enduroman Arch to Arc (épreuve sous la forme d'un triathlon extrême entre Londres et Paris), Ludovic vient de terminer l'édition 2018 de la Diagonale des Fous (Ile de la Réunion).

Ironman 41

Ludovic est particulièrement connu pour avoir enchaîné 41 Ironman en 41 jours consécutifs en 2015. Le chiffre 41 fait référence à son département de résidence : le Loir et Cher. Il a pu grâce à ce défi accéder au Guiness des records. 

 

 

 Sa préparation avec Wattbike

Le Wattbike ! 
Je l’ai découvert en 2015 lorsque j’ai préparé mon double record du monde (41 Ironman en 41 jours et 44 Ironman en un an) et il fut alors une révélation qui m’a permis de faire un bond considérable dans ma préparation vélo à l’époque. 

Wattbike J’ai découvert comment :

  • Equilibrer la puissance de mes 2 jambes 
  • Améliorer mon efficacité avec un meilleur tirage tout en développant moins d’énergie 
  • Développer ma fréquence de pédalage .
  • Surtout factuellement progressé de façon considérable la puissance développée.

Alors forcément pour faire mon Enduroman (Londres-Paris en triathlon avec 140km de course à pied de Londres à Douvres, 64km de natation pour traverser la Manche et 300km de vélo entre Calais et Paris) j’ai mis du Wattbike dans ma préparation, comme j’en mets tout au long de l’année. 

 

Pas de changement alors ? 

Oh que si ! Disons que j’ai passé le stade 2 du Wattbike !! Non seulement je m’en suis servi pour ma préparation vélo, mais je m’en suis aussi servi pour travailler ma vitesse, ma fréquence, ma puissance et mon endurance de façon générale, en diminuant mon volume de course à pied et en remplaçant des séances par du Wattbike, bien moins traumatisant pour mon corps. L’art de combiner entraînement intensif et prévention !

Pour la partie vélo j’ai continué à progresser avec les programmes intégrés pour mesurer chaque mois mes progrès constants en puissance et en capacité à tenir de plus en plus longtemps des fréquences élevées au-delà des 140 tours/mn, mais aussi me faire des tests comme le fameux Gimenez, en notant chaque mois mes résultats pour être le plus objectif.

Enfin cela pourrait paraître anecdotique, mais le Wattbike me sert également en récup (rien de tel que 45mn à faire tourner les jambes après une compétition ou un gros entraînement) et quand mon organisation de vie m’empêche d’aller rouler dehors, il me suffit de me lever à 5h du matin …

Du coup pour mon prochain très gros défi, je prévois d’ores et déjà mes entraînements avec mon ami …

le Wattbike !

 

 Publié le Vendredi 16 Novembre 2018