Le vélo Wattbike, un atout pour le XV de France

Le travail sur le Wattbike est double : il permet, d'une part, une répétition de sprints, paramétrable sur le moniteur et, d'autre part, d'effectuer un travail sous-maximal lors de séances de récupération, grâce à la visualisation de l'équilibre jambe gauche / jambe droite, ce qui est une vraie plus-value. Au delà de cette séance de récupération, le velo

Wattbike permet de se rééquilibrer physiquement et musculairement : travail que l'on ne peut pas faire à d'autres moments. On profite de cette fenêtre de récupération post match pour chercher à rééquilibrer le travail entre jambe droite et jambe gauche.

Nous avons beaucoup de feedback pour le préparateur physique en post séance avec un certain nombre de données. C'est intéressant dans le cadre du suivi du joueur.

 Julien Deloire (Responsable de la Préparation Physique du XV de France depuis 2008)

 

Nous avons beaucoup d'échange avec tous les clubs, je connaissais bien l'ancien préparateur physique du RC Toulon qui avait commencé à travailler avec le Wattbike en Angleterre et le retour d'informations était super. Les joueurs aussi trouvent le Wattbike super. Certains préféraient jouer en match plutôt que de faire une séance de Wattbike ! J'en ai parlé à Julien Deloire (le préparateur physique) ainsi qu'à la recherche et au développement de la Fédération Française de Rugby. Nous nous en servons pour de la répétition de sprints, de la rééducation et pour rééquilibrer. C'est très important. Sur la prochaine Coupe du Monde, les 5/6 premières semaines de préparation seront axées à 70/80 % sur le physique. Nous voulons nous en servir ici à Marcoussis mais aussi en haute altitude à Tignes. Le retour des joueurs sur ce vélo est très bon. Le Wattbike nous donne actuellement des solutions que nous n'avons pas sur d'autres produits.

Philippe Saint-André (Sélectionneur du XV de France depuis 2011)

 

 Publié le Vendredi 22 Mai 2015