Je me suis aperçu que pédaler en puissance sur un tri, ne m'aidait pas pour la course à pied

Thème : Vélo Wattbike


"J'ai eu l'occasion d'essayer un Wattbike chez mon coach (Richard Laidlow) de triathlon à plusieurs reprises. Vous faites des produits très fiables et très intéressants pour le perfectionnement du cycliste. J'avais été bluffé par la machine car à la fois on peut faire un travail de qualité en fractionné avec les données cadence et puissance mais également un travail technique en essayant de parfaire son pédalage. Bref un très bon complément du vélo de route. En peu de temps, j'avais pris des watts supplémentaires qui par la suite m'aident sur les triathlons. Le plus aussi, c'est le réglage du vélo... Par rapport à la plupart des autres ht ou ergo, sur le wattbike on a plus l'impression d'être sur un vrai vélo.

Il y a de cela 2 ans, j'ai eu la chance d'être retenu pour un protocole de test vélo en milieu hospitalier. Cela consistait à plusieurs tests en plaine et en altitude. Si on correspondait au profil, on continuait les tests. Du coup, j'ai eu droit à toute la batterie de test. Personnellement j'étais à la recherche de données sur le vélo pour améliorer mes entrainements qui à l'origine consistait à de banales sorties vélo avec des copains sans travail particulier. En plus de cela, je suis un triathlète assez atypique, ancien joueur de handball semi pro, j'ai débuté le triathlon comme au hand, tout en force. Très rapidement, je me suis aperçu que pédaler en puissance sur un tri (pour ne pas dire bourrin), ne m'aidait pas pour la course à pied qui suivait à trimballer mes 83 kg. Du coup, j'ai voulu axer mes entrainements sur du spécifique : travail de cadence et de puissance. Le protocole de test tombait à pic, j'ai pu avoir pleins de données à exploiter et commencer mon entrainement à thème sur des chiffres très précis. J'avais acheté un ergo HT pas trop mal pour débuter et surtout j'avais pu l'avoir à 600 euros. Bon, aujourd'hui je suis un peu dans la panade car il a rendu l’âme en juin pendant une séance d'hypervélocité... il n'a pas aimé le 170 de cadence lol Néanmoins depuis 2 ans, ce travail m'a permis d'augmenter ma PMA, ma cadence et surtout de pouvoir enchainer des courses à pied sur les triathlons beaucoup plus facilement. Pour exemple, le we dernier j'ai fait le triathlon de Saint Pierre la Mer dans l'Aude, c'était un M (ancien format CD) ; Malgré le beau plateau de triathlètes, sur le 10 km de course à pied, j'ai réussi à faire 37 minutes (5e temps de la course)... Et pourtant, je ne m'étais pas reposé sur le vélo puisque j'avais fait le 3e tps. Chose que je n'arrivais pas avant. J'arrivais à courir vite sur une cap seule mais quand il fallait l'enchainer après un vélo c'était tout autre chose. Tout ça, je le dois à un changement d'entrainement vélo qui m'a permis de m'améliorer considérablement. Le travail sur HT est primordial mais faut il encore avoir les moyens d'investir sur des modèles qui tiennent ! Il est vrai qu'en terme de HT, je bave devant deux modèles qui pour moi sont des "Rolls" comme le Wattbike et une autre marque. Malheureusement, je ne pédale dessus qu'en rêve pour le moment."

Gaëtan Piorun
Triathlète au Triathlon Catalan

 Publié le Mercredi 30 Septembre 2015