WidgetAvisVerifies

Chez Wattbike nous sommes aussi là vous aider à libérer votre potentiel en 2016 au travers d'entrainements structurés et de sessions indoor efficaces. Mais aussi grande est votre intention de vous entrainer, la peur et le doute de soi peuvent s'inviter et stopper votre potentiel.

 

 

 

 

Vous êtes-vous déjà dit :

"Je ne suis pas assez bon pour cette course ?"

"Je ne descendrai jamais de pente ?"

"Je n'ai juste pas le temps de m'entrainer !"

Alors découvrez comment surpasser les facteurs limitants de la vie quotidienne et commencez à réaliser vos objectifs !

L'incapacité

Si vous avez déjà abandonné lors d'une ascension d'un col, vous avez pu vous sentir comme si vous n'étiez pas fait pour être un grimpeur et donc vous n'avez jamais essayé de participer à une course de côte car vous étiez destiné à tomber le pied à terre et faire face à l'embarras d'être récupéré par la caravane. 

Mais qui a dit que vous ne pouviez pas devenir un grimpeur ? Si vous faites des efforts et améliorez votre ratio poids/puissance, vous commencerez à voir des progrès. Ils peuvent être petits au début, mais avec la bonne technique et beaucoup d'entrainement, vous commencerez à remarquer une différence significative.

ASTUCE : Vous n'avez pas besoin de gagner une médaille Olympique pour célébrer le succès. Soyez à la recherche de petites victoires comme ne pas sortir du peloton lors d'une ascension de côte ou de battre quelqu'un en arrivant en haut d'un sommet, et utilisez-les comme des motivations. Cela fera toute la différence et avant que vous ne vous en rendez compte, vous aurez achevé la Haute Route !

La peur

La peur est un gros facteur limitant pour beaucoup d'entre nous. Que ce soit la peur d'un échec, la peur de ne pas en savoir assez et de se sentir idiot ou la peur de l'inconnu, elle peut vous arrêter net dans votre projet de réalisation d'objectifs. 

Par exemple, dans un monde parfait vous auriez aimé réaliser quelque chose comme The Alpine Challenge - une course d'endurance excitante de quatre étapes avec près de 7 000m de dénivelé. Puis, quand vous commencez à y penser, vous réalisez que vous ne ressemblez pas vraiment au cycliste du cadre photo dans le couloir d'une galerie et vous vous demandez si vous pourriez vraiment grimper 7 000m. 

Ensuite vous réalisez que vous aurez besoin de démonter votre vélo et prendre votre sac à dos pour faire un voyage à l'étranger mais vous n'avez aucune idée de comment faire. Vous découvrez ensuite que personne dans votre entourage n'a fait pareil périple, alors vous abandonnez le rêve et optez pour quelque chose de plus "petit".

Alors comment surpasser cette peur ?

ASTUCE : La première chose à faire est de se préparer aussi bien que possible. Si vous n'êtes pas sûr de savoir démonter votre vélo, demandez à un ami qui s'y connait un petit peu ou inscrivez-vous à un cours de maintenance cycle. Démarrer "petit" est la meilleure façon de se préparer, mais ça ne veut pas dire que vous devez abandonner votre plus grand rêve ! Cela vous mènera à la deuxième étape qui est de construire votre confiance en vos capacités. Assurez-vous de suivre un entrainement intelligent avec un plan d'entrainement. Après un mois ou deux vous vous sentirez plus en forme, plus fort et prêt à affronter les pentes des Alpes. Essayez d'incorporer quelques petits évènements dans votre plan d'entrainement pour vous préparer au grand jour. 

Le temps

Le temps est un facteur contraignant car vous n'en possédez pas indéfiniment ! La clé est de prioriser et dépenser davantage de temps sur les choses qui comptent le plus. Si vous avez besoin de dépenser du temps d'entrainement pour développer votre potentiel, vous devez être mentalement préparé à faire le changement et réduire votre temps dépensé à faire d'autres choses plus importantes.

Pouvez-vous remplacer la voiture par le vélo pour aller au travail ? Dépenser moins de temps sur les réseaux sociaux ou devant la TV ? Pouvez-vous vous lever une heure plus tôt avant d'aller travailler ou les week-ends ?

De nos jours, il est facile de se laisser surfer sur Youtube, Facebook ou sur les séries TV. Cependant, pourquoi ne pas dépenser ce temps à regarder d'autres choses en liens avec vos objectifs afin de vous motiver à les atteindre ?

ASTUCE : Si vous ne pouvez vraiment pas avoir de créneau possible dans votre planning, tentez l'approche avec l'entrainement indoor. Il est prouvé comme étant plus optimal (au niveau du temps) par rapport à l'entrainement outdoor car les facteurs externes comme le trafic, la direction du vent, sont écartés. À la différence d'un Turbo, si vous utilisez un Wattbike à la maison, il n'y a pas de temps à perdre pour ajuster vos réglages avant votre session.

Maintenant que vous avez quelques conseils pour savoir comment surpasser votre limites quotidiennes, il est temps de vous fixer de solides objectifs et de mettre en place un plan pour les atteindre !