Rapport Poids / Puissance


Paramètre important de l’effort cycliste, le rapport poids / puissance est un élément clé de la performance et de la comparaison de cyclistes. C'est un véritable indicateur des performances, plus le rapport poids/puissance est faible, plus vous êtes performant.

Le Wattbike mesure la puissance mécanique exprimée directement depuis la chaîne. La puissance est donc la somme de tout ce qui est transmis par le cycliste à la chaîne par les manivelles. Une des façons d’utiliser la puissance d’analyse du Wattbike est d’utiliser le ratio poids / puissance [P/Kg] pour optimiser son entraînement.

 

Qu’est-ce que le ratio Poids / Puissance [P/Kg] ?

C’est la relation entre la puissance mesurée en watts [W] et le poids en Kilogrammes [Kg]

Par exemple, quand un cycliste produit une puissance de 350W lors d’un test “de rampe” (test progressif) et qu’il pèse 70 Kgs, le rapport poids puissance [P/Kg] se voit ainsi :

  • P/Kg = 350/70 = 5 Watts par kilogramme de masse corporelle

Une personne pesant 90 kgs produisant la même puissance aura un rapport poids puissance [P/Kg] de :

  • P/Kg = 350/90 = 3.89 Watts par kilogramme de masse corporelle

Le logiciel Wattbike Expert  (version 2.50.42 et suivantes) tout comme l'appli Wattbike Power App calcule automatiquement le rapport [P/kg] pour peu que le poids soit renseigné correctement dans les informations personnelles du cycliste.

 

 

Pourquoi mesurer le ratio [P/Kg]

L’intérêt de ce type d’information est de pouvoir optimiser son entraînement pour un certain type d’effort, par exemple la montée de cols ou le sprint courte durée.

 

L’optimisation peut être réalisée via deux méthodes :

  • Augmenter en valeur absolue la puissance
  • Perdre du poids
  • Ou une combinaison des deux

La perte de poids est à recommander uniquement en cas de sur poids et à manier avec précaution. Maigrir pour atteindre un poids idéal peut être contre productif. En effet cette perte de poids peut se faire via une fonte des tissus maigres (muscles…) participant directement à la production de la force et donc de la puissance.

En se focalisant sur un entrainement des qualités de force on peut augmenter la puissance et donc optimiser son ratio. Par exemple sur des séquences de sous vélocité (40-50 tours / minutes) à fort braquet et puissance moyenne suivi de phases de sur vélocité à faible développement et puissance faible. 

Notez qu'en étant bien positionner sur le vélo, le cycliste / triathlète optimisera l'efficacité du coup de pédale.

 

Les bases du rapport Poids / Puissance [P/Kg]

Considérons deux cyclistes en train de monter un col dans les mêmes conditions et avec un équipement similaire. Le premier d’un poids de 85 kgs et une puissance moyenne en montée de 450 watts. Le second pèse 65 kgs pour une puissance de 380 watts. 

On pourrait penser que le premier l’emporterait au vu des 70 Watts de différence et pourtant il n’en est rien.

En effet une partie de la puissance en montée est utilisée pour vaincre la force d’apesanteur proportionnelle au carré du poids et donc le premier cycliste est largement désavantagé par son poids.

Le rapport poids/puissance pour chacun des cyclistes est donc de :

  • Cycliste 1 P/Kg= 5.29 W/Kg (450/85)
  • Cycliste 2 P/Kg = 5.85 W/Kg (380/65)

Le second cycliste est donc plus performant en montée bien que le premier produise une puissance absolue supérieur de 18%. Il faut savoir q’un ratio aux alentours de 5,8 W/Kg est à la limite de la performance humaine au deuxième seul ventilatoire (pour un homme, environ 30% de moins soit 4,5 W/Kg pour une femme).

 

Analyse des ratios par catégories de sportifs :

Cela dépend bien sur de la typologie du cycliste. Les sprinteurs sur piste développent une puissance élevée mais avec des capacités d’endurance moindre en particulier en montée. Le poids de la masse musculaire et donc le gain de puissance maximale est alors un avantage pour eux.

Par exemple un sprinter de niveau mondial pèse 80 kgs et dans certains cas plus de 90 kgs avec des pics de puissance de 1750-2250 W et un maximum sur 60 minutes de 360-400W. En comparaison d’un coureur endurant qui pèse 70-75 kgs pour une puissance maximale de 1000-1250W mais avec une puissance maintenue sur 60 minutes de l’ordre de 420-500W.

Sur Wattbike, les pics de puissance maximum atteints sont de l’ordre de 2 300 W (homme) et de 1 600W (femme). 

 

Les tableaux ci-dessous synthétisent les informations

 

Puissance maximale en W/kg
  HOMME FEMME
Classe mondiale 22 W to 23.9 W 18 W to 19.4 W
Exceptionnel (les meilleurs nationaux) 20 W to 21.9 16.5 W to 17.9 W
Excellent 18.5 W to 19.9 W 15 W to 16.4 W
Très bon 17 W to 18.4 W 14 W to 14.9 W
Bon 15 W to 16.9 W 12 W to 13.9 W
Moyen 13.5 W to 14.9 W 11 W to 11.9 W
Faible 12 W to 13.4 W 10 W to 10.9 W
Sous entrainé < 11.9 W < 9.9 W

 

Puissance maintenue sur soixante minutes en W/kg
  HOMME FEMME
Classe mondiale 5.75 W to 6.50 W 5.00 W to 5.70 W
Exceptionnel (les meilleurs nationaux) 5.15 W to 5.74 W 4.50 W to 4.99 W
Excellent 4.60 W to 5.14 W 4.00 W to 4.49 W
Très bon 4.10 W to 4.59 W 3.50 W to 3.99 W
Bon 3.50 W to 4.09 W 3.00 W to 3.49 W
Moyen 2.90 W to 3.49 W 2.50 W to 2.99 W
Faible 2.40 W to 2.89 W 2.00 W to 2.49 W
Sous entrainé < 2.39 W < 1.99 W

 Revenir en haut de page