Wingate et Wattbike - Incept

Wingate et Wattbike

Le test de Wingate sur un Wattbike ? Comment est-ce possible ?

Pour rappel, le test de wingate est créé dans les années 1970, à l’institut Wingate (Israel), pour mesurer les capacités de puissance anaérobie et par déduction, le seuil de résistance et de fatigue d’un athlète. Le principe est d’appliquer une résistance de 0,075 Kg par kilo de masse corporelle. Ainsi pour un athlète de 70 Kg, on applique un frein de 70 * 0,075 = 5,25 Kg à la roue. Cela fonctionne très bien avec les vélos de type Monark dont le principe de résistance est basé sur une roue freinée par un patin ou une résistance électromagnétique calibrée.

Revenons au Monark puisque c’est le principal matériel utilisé pour conduire ce test actuellement. Pour bien comprendre le principe de fonctionnement, il utilise un cycle de calcul de 5 secondes, celle prises pour atteindre la puissance maximale.
Comme il parcourt 6 m par tour de pédale, on a donc :

 

(Force (résistance en Kg) x Distance (Nbre de tours x distance par tour [ = 6m] ) / temps (5 secondes = 0,0833 min) . y

 

Dans le cas d’un athlète de 73,3 Kg qui parvient à faire 12 tours de pédale durant ces 5 secondes :

  1. La résistance appliquée est de  73,3 * 0,075 = 5,4975 Kg, soit 5,5
  2. La puissance devient donc : force (5,5) x Distance ( 12 tours x 6 m = 72) / temps (0,0883)  = 4 484,71 Kg.m.min-1= 732,8 Watts ( 1W = 6,12 Kg.m.min-1)
  3. Et une puissance par kilo de 732,8 / 73,3 = 9,99 W.Kg-1

En plus de cette latence de 5 sec., il faut également prendre en compte le fait que la roue absorbe une part de l’énergie destinée à l’effort en étant freinée.

À l’inverse, le Wattbike n’a pas une résistance définie de la même façon. Elle n’est pas calibrée par l’application d’un frein mais est étalonnée en fonction de l’ouverture d’arrivée d’air comme on choisit un braquet sur un vrai vélo. On mesure directement la puissance produite par l’athlète sur la chaîne, jusqu’à 100 fois par seconde. Il s’agit donc d’une mesure directe et non d’une mesure moyennée sur 5 secondes dérivée d’une résistance appliquée à un volant d’inertie.

Le diagramme de distribution de la puissance est donc bien plus précis que la seule indication chiffrée fournie puisque l’on a la répartition tour par tour tout au long du test, du premier au dernier tour de pédale, avec indication de l’angle de puissance maximale et moyennée (avec Wattbike Expert), ainsi que la répartition jambe gauche - jambe droite en % de la puissance totale. On voit l’augmentation de la puissance et l’on peut arriver à savoir par exemple que la puissance maximale est atteinte  dès le second tour et est maintenue à 95 % durant les 6 tours suivants. Dans certaines disciplines cela fait toute la différence.

Pour poursuivre, le principe de calcul du Monark permet de déterminer le facteur de fatigue :

  

((5 sec pour atteindre puissance max - 5 sec. les plus faibles) / (5 sec pour atteindre puissance max)) x 100

 

On peut en déduire la capacité anaérobie totale comme la somme de chaque segment de 5 sec du test ou également la Force x distance parcourue en 30 secs.

On se rend compte que la mesure ainsi restituée n’est pas une mesure directe de la puissance.

Rappelez-vous que le Wattbike porte bien son nom puisqu’il a été créé justement pour mesurer de façon précise la puissance en Watts, directement sur la mécanique et non par approche de calcul. Si vous utilisez le Wattbike Expert disponible gratuitement, vous pouvez suivre * avec une précision de 100 échantillons par secondes (mesure au tour) ou à chaque seconde (mesure en mode temps).

*Le suivi peut s’effectuer en monitoring direct ou a posteriori (potentiel de 40 séances tests) en rapatriant les informations sur le Pc grâce au câble USB fourni.

N’oubliez pas que comme sur un vrai vélo, le développement choisi (l’ouverture du volet d’air) influe sur la capacité à exprimer la puissance. Ainsi, voici les ouvertures recommandées pour ce type de test sur 30 secondes :

Ouverture du Levier d’entrée d’air

Homme Femme 
Poids Levier Poids Levier
< 50 1 < 45 1
50-59 1-2 45-59 1
60-69 2-3 50-54 1-2
70-79 2-4 55-59 1-2
80-89 3-6 60-64 1-3
90-99 4-6 65-69 2-4
100+ 4-6 70+ 2-4

 

*Pour information, l’utilisation du levier magnétique est à réserver aux personnes extrêmement puissantes. Il est préférable d’essayer de trouver la bonne combinaison ouverture de levier / cadence par test préalable. Des cyclistes entraînés pourraient utiliser une ouverture de 4- 6 (voire même > 6) et une cadence de 120-140 toues minute. Là encore des essais préalables seront plus prudents.

Les informations directes données sont :

  • Puissance max (W)
  • Puisance moyenne (W)
  • Cadence Maximale (tr / min)
  • Cadence Moyenne (Tr / min)
  • Vitesse moyenne (Km/h)

Vous pouvez aussi rapidement comparer votre rapport Poids / Puissance en divisant la puissance (W) par votre masse corporelle (Kg). Cette information est disponible directement dans notre logiciel Wattbike expert 

Wattbike Expert vous permet de retrouver le même cadre en analyse par temps (échelle de 5 secondes) depuis la version 2.50.28 (voir section logiciels et applis).

 

 

 Revenir en haut de page