Améliorer sa technique de pédalage - Incept

Améliorer sa technique de pédalage

En plus de pouvoir vous entraîner scientifiquement, l’une des caractéristiques uniques du Wattbike est sa capacité à visualiser votre cycle de pédalage (Cycle de pédalage bilatéral ou graphe polaire). Cette fonction est un formidable outil pédagogique pour apprendre à pédaler rond pour les écoles de cyclisme et les structures d’entrainement qui mènent au plus haut niveau.

Ci-dessus, le cycle de pédalage bilatéral (pédales gauche et droite sur le même graphe). On voit les points morts hauts de la jambe gauche à gauche et de la gambe droite à droite. Ce graphe renseigne également votre symétrie G/D en %.

Unique sur un matériel de cette gamme, le cycle de pédalage bilatéral révèle en temps réel la répartition de la force appliquée sur les pédales (exprimée en Newton). Ce graphe permet de visualiser son coup de pédale et d'optimiser son coup pour “pédaler rond” ou “arrondir votre coup de pédale”.

Quel style de pédalage, quelle faiblesse est à corriger pour gagner de la puissance sur ce col qui vous nargue depuis si longtemps ?

Le cycle de pédalage peut se traduire par l’enchaînement des groupes musculaires extenseurs et fléchisseurs des jambes gauches et droites. De leur coordination dépend la perte d’énergie engendrée par le passage d’appui d’une jambe à l’autre. Le cycle de pédalage bilatéral vous permet d’étudier de façon facile et très lisible ce passage et la répartition de puissance d’une jambe à l’autre lors d'une séance d'entraînement vélo.

Le cycle de pédalage bilatéral rendu sur le moniteur

 


Le graphique permet de visualiser l'efficacité du coup de pédale. Sur la partie gauche figure la jambe…gauche et sur la partie droite est représentée la jambe droite. En bas, la répartition de puissance est indiquée en pourcentage du total du cycle de pédalage.

La forme de ce graphique varie suivant l’utilisateur, sa position, la cadence de pédalage, ses antécédents de santé (blessure), la fatigue et le niveau de pratique et d’entraînement. C’est un instantané de votre coup de pédale. Il ne faut pas s’obnubiler dessus lors de vos séances mais y revenir périodiquement pour tourner quelques minutes en essayant de parfaire la transmission d’une pédale à l’autre.

 

Comment améliorer son coup de pédale ?


Le 8

 

Débutant

Seuls les quadriceps sont mobilisés et l’utilisateur pousse verticalement (piston). Cela se traduit par un mouvement saccadé et entraîne une perte de vitesse entre jambe gauche et jambe droite, marquant le point mort. Il en résulte une perte de puissance importante.



Notre suggestion : Tirez le talon vers l’arrière quand votre pied atteint la position basse pour diminuer le point mort.

 

 

La cacahuète

 

Intermédiaire

Le cycliste améliore sa transition grâce à une meilleure coordination.






Notre suggestion : Essayez d’anticiper la phase de poussée suivante en reprenant l’appui dès l’amorce du coup de pédale. Cela permet d’obtenir un coup de pédale plus lissé.

 

  

La “patate” 

 

Expert 

Le cycliste a une excellente technique avec très peu de perte de puissance lors de la transition entre la jambe gauche et la droite, une bonne répartition de la puissance sur le tour de pédale et un excellent équilibre entre la jambe gauche et droite.



Notre suggestion : Pratiquez régulièrement pour entretenir cette technique et augmenter votre puissance. Le Wattbike est un excellent outil permettant cela.

 

 

  

Avec le logiciel Wattbike Expert, vous pouvez aller encore plus loin avec le rendu au tour par tour de pédale avec en plus l’indication de l’angle de force maximale : La position sur laquelle vous délivrez le maximum de puissance. Cette information est également disponible sur la moyenne de la séance.

 Revenir en haut de page